ARTICLE : SUD OUEST DE LA THAILANDE

 

Après l’île de Koh Samui, nous avons traversé la Thaïlande dans la largeur pour aller sur la côte ouest. Rien à signaler durant le trajet si ce n’est que le chauffeur devant nous conduire au ferry était en retard et que pour rattraper son retard il s’est pris pour un pilote de formule 1, slalomant entre les voitures au milieu de la circulation, bref très grosse frayeur (on aurait même préféré louper le ferry tellement c’était hard) mais tout s’est finalement bien passé et nous sommes arrivés à temps.

Afin de ne pas être au cœur de la grande ville qu’est Krabi mais plus près de la mer nous avons pris un hôtel à Ao Nang sur les conseils d’un voyagiste rencontré à Koh Samui. Il avait bien raison ! Nous nous sommes retrouvés près d’une belle plage entourée de jungle et de falaises d’où toutes les autres iles et plages étaient facilement accessibles. Le premier jour nous avons profité de la mer au coucher du soleil avant de découvrir qu’elle piquait ! eh oui, on ne sait pas comment c’est possible mais ça faisait quand même assez mal donc les deux fois où on a essayé de se baigner on a du sortir au bout de quelques minutes alors que l’eau était trop chaude. En résumé super paysage mais attention à la mer ah ah !

Le lendemain, nous sommes partis en excursion visiter l’île de James Bond, où le film « L’homme au pistolet d’or » avec Roger Moore a été tourné. L’excursion prévoyait plusieurs étapes dans la journée en plus de celle de l’agent 007. Tout d’abord, nous avons pris des pagodes pour longer les mangroves avant d’arriver près de falaises de calcaire. Là des « padamans » nous ont conduit en canoë au centre même de certaines falaises qui recelaient de grottes naturelles avec de la végétation. On y accède en passant sous la roche, qui n’est qu’à quelques centimètres de la surface de la mer. On doit complètement s‘allonger dans le canoë pour pouvoir passer, c’est très impressionnant. Vous pourrez voir la vidéo qui donne une brève idée ! On est pratiquement dans le noir complet puis tout d’un coup on arrive dans une crique à ciel ouvert (la vidéo coupe malheureusement à ce moment là car Marine sous le coup de la peur a appuyé sur le mauvais bouton et éteint l’appareil…)!!

Après les grottes, on reprend le bateau pour aller cette fois sur l’ile Ao Phangnga (la fameuse ile de 007). Le paysage est magnifique mais l’ile est malheureusement trop petite pour accueillir tous ces touristes ce qui gâche un peu le spectacle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous partons ensuite déjeuner dans un village de pêcheur construit autour d’une falaise karstique, on y accède par des ponts depuis l’embarcadère. Les maisons du village sont sur pilotis et dans le restaurant, à travers le plancher on aperçoit l’eau ! Après avoir très bien déjeuner, nous partons visiter le marché local. Marine a dégoté, au milieu de la profusion d’étales d’étoffes, de bijoux et de nourriture, un très joli collier de perles provenant du village pour (après d’âpres négociations) 980 baht au lieu de 3500 ah ah !

Village de pêcheurs

La suite de l’excursion se déroulait sur la terre ferme dans un temple bouddhiste au sein d’une grotte (monkey temple). On y découvre notamment un impressionnant bouddha allongé qui occupait une bonne partie de l’espace.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre périple s’est achevé au pied d’une jolie cascade au milieu de la forêt, l’eau y était assez froide comparée à la mer mais agréable par rapport à la température ambiante.

Après une telle journée, sur la route descendant à la plage depuis notre hôtel, nous avons dévoré une excellente soupe préparée dans un des nombreux petits stands occupant le trottoir ainsi qu’un bon poulet grillé au barbecue, bienvenu avec la faim. Le repas s’est achevé par la dégustation d’une tarte aux fruits rouges et d’un gâteau au citron façon maison (nous pesons les mots car les desserts thaïlandais ne sont pas vraiment fameux comparé à leurs plats salés, cela faisait donc du bien de prendre un petit dessert occidental)

Le lendemain, nous avons pris le bateau pour aller à Railay beach, connue pour être une des plus belles plages de thailande, on n’y accède que par bateau. D’Ao Nang nous y étions en dix minutes ! La plage est en effet somptueuse et nous avons eu beaucoup de chance car il n’y avait presque personne ! C’était un régal de se baigner dans une telle eau d’autant plus qu’on y entendait les bruits émanant de la jungle recouvrant la falaise qui surplombe la mer. Seuls quelques bateaux arrivant sur la plage venaient troubler cette tranquillité. A pied, nous avons rejoint une autre plage tout aussi belle mais cette fois surplombée de roche brute, paradis des escaladeurs. Quelques nageurs sautaient également de plongeoirs naturels. Hugo s’y est essayé.

Sur la plage, au creux de la roche se trouve un petit temple de la fertilité ou des thailandais, apparemment essentiellement des pêcheurs, viennent déposer des sexes en bois peints. C’était assez amusant quand nous avons vu un vieillard déposer « son » sexe dans la niche !

A côté du temple, alors que Marine contemplait le paysage, elle s’est retrouvée aux bras d’une famille de thailandais qui s’accrochaient à elle pour pouvoir prendre une photo avec ! Dès qu’ils ont eu fini, une deuxième famille a pris le relais pour faire des photos avec Marine, c’était assez original!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur la plage, il y avait également un thaïlandais qui enchaînait les parcours d’escalade sans matériel sur la roche et même sur les arbres (voir la vidéo impressionnante ou il grimpe sur un arbre de plusieurs dizaine de mètres sans prises et sans équipement !). C’était l’attraction de la plage, nous, nous avions bien peur étant donné que toute chute était forcément mortelle…

Un peu plus loin des bateaux restaurants servaient des plats thai préparés sur le bateau même, puis on mange sur la plage. C’est assez sympa mais les plats que nous avons pris n’étaient pas excellents. Sur le retour, nous avons décidé de monter voir le lagon caché au cœur de l’ile. Le chemin pour y accéder était acrobatique à travers la jungle, on grimpait presque à la verticale et on devait même se hisser avec des cordes aux endroits les plus difficiles. La roche, qui offrait plein de prises, et la terre étaient était rouges et nous en étions recouverts des pieds à la têt. Résultat, l’escalade était tellement ardue qu’on n’aurait jamais pu atteindre le lagon avant le coucher du soleil et prendre le dernier bateau de retour, donc nous nous sommes arrêtés à mi chemin pour observer le point de vue donnant sur la baie. Très beau mais nous étions un peu déçus de n’avoir pu atteindre le lagon. (malheureusement plus de batterie dans l’appareil photo pour immortaliser ces moments car trop de photos, pour la plupart inutiles en plus, précédemment prises dans la même journée. Eh oui ce sont nos débuts, dommage !).

Après avoir pris le bateau et avoir accosté sur notre plage d’Ao Nang, nous avons vu des singes à la lisière de la jungle. Des touristes leur donnaient à mange, comme tous les soirs à la même heure apparemment. Nous nous sommes mêlés au groupe et quelle surprise que de voir un bébé singe sauter (de loin en plus) sur l’épaule de Marine (qui a peur des singes) et s’y agripper ! Le singe et ensuite passé sur Hugo qui avait à manger dans sa main (c’était trop mignon de voir le singe ouvrir la main d’Hugo pour prendre la nourriture !). Le bébé singe a de nouveau sauté sur Marine pour s’installer confortablement sur son épaule, le dos appuyé sur la tête de Marine pour prendre un bain de soleil (pas de photos non plus pour les mêmes raisons que celles évoquées plus haut…..) !

Pour terminer cette journée, et avant de prendre les transports pour rejoindre le nord de la Thaïlande, nous sommes allés dans un salon de massage en face de la mer ou on pouvait admirer le soleil couchant du matelas de massage. On voulait se relaxer et bien en profiter mais nous avons choisi le massage thai traditionnel, massage qui s’est en fait révélé être extrêmement violent (surtout pour Hugo qui avait masseuse plus jeune alors que Marine en avait une un peu plus vieille et un peu plus douce). En résumé, une heure de massage avec les pieds, les genoux et les coudes des masseuses, hum hum ! Précisons qu’au début elles ont souhaité nous faire un autre massage plus adapté pour nous selon elles, mais trop chers selon nous, elles avaient peut être raison quant au choix d’un autre massage plus relaxant, malgré le prix.

ARTICLES SIMILAIRES:

One thought on “ARTICLE : SUD OUEST DE LA THAILANDE

  1. Mister X
    23 avril 2013 at 12 h 55 min

    Quel malheur !! Vous connaissant j’aurais tellement aimé « re-partager » ce moment avec le petit singe avec vous à travers d’innombrables photos mais bon, une fois mais pas deux !
    Les massages thaï méritent donc bien leur réputation, c’est bon à savoir !
    Si j’avais su qu’un jour Marine serait l’égérie du monde occidentale en Asie… Je veux mon autographe à votre retour (ou sur la route qui sait?)
    Tout ça pour dire qu’une fois de plus les paysages sont à couper le souffle et que vous profiter bien comme il faut… Tant mieux !!

    X

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *