ARTICLE : NORD DE LA THAILANDE (PAI & SUKHOTHAI)

Baba cool

Après Chiang Mai, nous avons pris la route de Pai, une petite ville entourée de montagnes au nord de la Thaïlande. Nous avons fait cinq heures de routes horribles, grimpantes et sinueuses. Une fois arrivés la petite ville était en revanche charmante. Elle est connue comme « hippie land » ou « pairadise », fréquentée par une quantité impressionnante de babas cool nostalgiques. L’ambiance est très cool, très décontractée, assez branchée herbes et plantes médicinales, végétarien, yoga et cours de massage. C’est une toute petite ville dont on fait le tour en deux heures mais très agréable et surtout la campagne environnante est magnifique. Aussi, nous avons pris un cours pour conduire des scooters, car c’est le mode de déplacement ici, mais on n’en avait jamais conduit auparavant. Le cours était bref, une heure pour tous les deux au milieu de la campagne, mais super bien fait donc on était bien en confiance avant d’aller sur la route (la conduite est à gauche).

Du coup on a conduit un jour et demi pour aller à divers endroits et c’était incroyable cette sensation de liberté et la beauté des paysages!! Nous avons notamment assisté à un couché de soleil depuis le bord d’un canyon, l’un des endroits naturels les plus beaux qui nous ait été donné de voir depuis notre départ. Nous sommes également partis pour un trek de trois jours dans la jungle à la rencontre des populations locales.

Nous étions supposés dormir deux nuits dans deux villages différents, sans électricité ni eau courante. Mais malheureusement, Marine est tombée malade le soir du premier jour aussi le trek a été raccourci à deux jours au lieu de trois, nous n’avons donc passé qu’une nuit dans un village Lahu. L’authenticité de ce petit village fermier et la beauté des paysages traversés restera un souvenir impérissable ! 
Nous avons par exemple assisté à la transformation du riz après sa récolte dans les champs. 
Le village dispose d’une seule machine pour transformer le riz, les différentes familles l’utilisent à tour de rôle. Lorsque nous y étions, une femme ramenait d’énormes paquets de riz qu’elle transportait sur son dos avec une bandoulière qui prenait appui sur son front. Un homme versait ensuite le riz sur un tamis à la droite de la machine. Cette machine sépare le grain de riz de son enveloppe. L’homme place des bacs sous les différentes sorties, une pour le riz et une autre pour les déchets. Il change régulièrement de bac une fois que celui ci est plein puis va les stocker au fond du hangar. Ce qui est intéressant c’est que tout réutilisé. Derrière la machine se trouve un enclos à cochons, certains des déchets du riz sortent d’un tuyau placé à l’arrière de la machine pour être envoyés directement dans l’enclos comme nourriture aux porcs !

Transformation du riz

Après cette pause détente et nature à Pai, nous sommes allés à Sukhothai, ancienne capitale et ville royale de la Thaïlande. Nous y avons loué des vélos afin de visiter la vieille ville et ses ruines de temples majestueux, classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous avons passée une splendide journée dans cet endroit plein de grandeur, de majesté mais également très reposant car entouré de parcs et de bassins.

Boxe thai_Ouverture

Nous avons ensuite pris le bus de nuit afin de retourner à Bangkok. Le soir de notre arrivée à Bangkok, nous avons assisté à des combats de boxe thai. Ca durait 4h30 (de 18h30 à 23h). Il y avait 9 combats c’était extrêmement puissant et extrêmement prenant ! Au début  tout le monde se lève pour écouter l’hymne du roi puis à chaque entrée des boxeurs sur le ring les musiciens se mettent à jouer jusqu’au terme du combat. Une sorte d’échauffement sous forme de danse commence alors, les boxeurs ont des colliers de fleurs et des bandeaux pour porter chance qu’ils enlèvent pour le début des combats. Il y a 5 rounds de trois minutes.

Boxe thai_combat

Les préparateurs physiques massent et hydratent le combattant avant chacun d’entre eux. Le premier est plutôt une sorte de parade ou chacun se teste sans vraiment donner toute sa puissance mais essaye quand même d’impressionner l’autre. Les rounds 2 et surtout 3 et 4 sont extrêmement impressionnants et parfois ultra violents, les coups (de pied essentiellement) pleuvent et les adversaires visent surtout les côtes et la tête. Ils essayent de « ne pas tomber dans les bras de l’autre » c’est-à-dire en corps à corps car c’est à ce moment que les coups de genoux dans les côtes sont le plus violent. Nous étions dans la tribune populaire, en haut de l’arène, derrière une grille de fer, au milieu des parieurs. La ferveur y était à son comble, les gens hurlaient et vivaient le match à fond ! C ‘était vraiment super de pouvoir voir de tels combats à Bangkok, capitale de la boxe thai !

Le lendemain, c’est-à-dire notre dernière journée en Thailande, nous nous sommes faits massés une bonne heure avant de prendre l’avion en fin d’après midi pour le Vietnam (avec une escale à Singapour). Cette première destination de notre voyage d’un an nous aura beaucoup plu. La Thaïlande est un pays magnifique, aussi bien pour la variété et la beauté de ses paysages, que pour ses habitants toujours souriants et la grande qualité de sa cuisine, nous y retournerons !!

ARTICLES SIMILAIRES:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *