ARTICLE : NOUVELLE-ZELANDE

Kia ora ! (bonjour en Maori)

La Nouvelle-Zélande était un des pays phares de notre voyage et nous n’avons pas été déçus ! Etant située dans l’hémisphère sud, c’était l’hiver là-bas. Aussi, nous avons décidé de n’y rester que trois semaines, seulement sur l’ile du nord, car l’ile du sud est beaucoup plus froide et nous n’étions pas équipés pour la neige. Malgré que ce soit l’hiver, il n’a jamais vraiment fait froid. Il faisait même souvent plutôt bon  (les gens disaient que c’est l’hiver le plus chaud qu’ils aient connu depuis longtemps, normalement il y a beaucoup de neige et là rien du tout, on a eu de la chance !). Le seul problème était le temps variable, il y avait presque tous les jours de beaux rayons de soleil mais également de la pluie et un ciel un peu gris. Le temps variait beaucoup dans la même journée. On a de toute façon appris qu’il pleut énormément toute l’année en Nouvelle-Zélande c’est d’ailleurs pour ça que les paysages sont aussi verts et aussi beaux !

Concernant notre planning, nous avons fait une semaine d’Helpx dans une ferme de noix de macadamia avant de louer un van pour 10 jours. Les distances à parcourir ne sont pas très importantes comparées à l’Australie aussi, nous avons pu traverser l’ile du nord de haut en bas en voyant de magnifiques paysages et en faisant de superbes excursions. Nous avons toutefois beaucoup roulé par rapport au temps passé dans chaque région.

A Auckland, nous avons dormi chez Anna, notre hôte couchsurfing. Elle mène une vie particulièrement rythmée. Tous les soirs de la semaine elle va à des cours de théâtre, de danse, de cirque acrobatique, d’art martial russe (systema) ou encore participe à des jeux de rôle avec ses amis. Nous avons ainsi eu l’opportunité de nous initier aux jeux de rôle dans lesquels tu incarnes un personnage qui évolue au sein d’une histoire racontée par un conteur. C’est un peu comme du théâtre improvisé dans le sens où tu fais parler ton personnage mais il n’y a pas de texte défini et le conteur tisse l’histoire (autour d’un fil directeur bien sûr) en fonction de tes réponses et de tes actions. C’était vraiment une bonne découverte et une soirée sympa. Nous l’avons également suivie à son cours de cirque acrobatique durant lequel nous avons appris à faire des portées qu’on n’aurait jamais cru pouvoir faire, c’était souvent assez effrayant mais on s’est surpris nous-mêmes toute la soirée ce qui était plus génial !

A part cela, nous nous sommes bien baladés dans la ville d’Auckland, ce qui est plutôt très fatigant car il s’agit d’une succession de collines, tu ne fais que monter et descendre. C’est une ville très charmante qui semble vraiment agréable à vivre.

Puis on a fêté les 25 ans de Marine à Hobbiton, le village des hobbits dans le Seigneur Des Anneaux (c’était une superbe surprise d’Hugo qui sait que Marine est fan) ! Tous les décors qui ont servis à tourner aussi bien le Seigneur des Anneaux que Bilbo le hobbit ont été préservés! Tu peux te balader à travers le village qui est trop beau,  un guide donne des anecdotes sur le tournage et sur certains trucages. A la fin de la visite tu bois une bière dans le Green Dragon qui est le bar présent dans le film ! C’était une journée magique !

 

Le lendemain, nous sommes arrivés dans la ferme où l’on devait travailler pendant une semaine.   La femme était adorable et on a beaucoup discuté et rigolé, elle faisait tout pour nous faire sentir bien et qu’on découvre sa région. Le travail n’était toutefois pas spécialement intéressant. On a du par exemple porter des brouettes entières de terreau pour en mettre sur tous les arbres fruitiers du jardin en pente très très inclinée ( c’était vraiment dur !). Ensuite on a du nettoyer tous les excréments du poulailler (immonde) puis tous les autres jours désherber, désherber et encore désherber… Pour voir le bon côté des choses, on a tout de même beaucoup partagé avec elle. Elle s’est démenée pour qu’Hugo puisse faire du basket, a emmené Marine à son cours de step et nous a fait tous les deux participer à un cours de danse Ceroc (un mélange de danses latines et de rock) qui nous a bien fait rigoler ! Nous sommes également allés visiter une grotte de vers luisants, Nikau cave (il n’y en a que très peu au monde et la majorité se trouve en Nouvelle Zélande).  C’est vraiment très beau, on dirait un ciel étoilé mais à plusieurs mètres sous la terre. Le parcours dans la grotte est aussi amusant, comme des spéléologues on est équipés de lampes frontales et on doit se frayer un chemin dans ses dédales parfois en rampant les pieds et les bras dans l’eau glaciale !

Photo site @ Nikau Cave

 

Après notre séjour à la ferme, nous avons loué un van pendant dix jours afin de découvrir un peu plus l’ile du nord. Nous avons commencé par la péninsule de Coromandel connue notamment pour sa plage d’eau chaude (hot water beach). Il s’agit d’un endroit où il existe sous le sol des sources d’eau chaude d’origine géothermique. Tu viens à marée basse et creuse dans le sable avec une pelle pour créer un bain d’eau chaude naturel au bord de l’océan pacifique. Quand nous y étions, l’eau était tellement chaude (elle peut atteindre 60 degrés) qu’on pouvait à peine y laisser nos pieds. De plus, l’océan était plutôt déchainé car une tempête approchait, du coup on a du partir plus vite que prévu et, dans la précipitation on a perdu notre fidèle appareil photo qui a été emporté par les vagues… ça fait mal (maintenant vous savez pourquoi il y a moins d’albums Nouvelle-Zélande sur le blog). A côté de hot water beach se trouve Cathedral cove, une très jolie balade le long de la côte (pas de photos non plus…). Heureusement, on avait une caméra de rechange qui faisait aussi appareil photo donc on a pu tenir quelques jours et attendre de s’en racheter un plus tard dans la grande ville de Wellington. En revanche, vous verrez que la qualité des photos n’est pas la même.

Nous sommes donc peu à peu descendus vers le sud de l’ile en nous arrêtant d’abord en son centre (les villes de Rotorua et de Taupo), une région volcanique où il existe une forte activité géothermique. On a appris par exemple qu’à cet endroit, le magma n’est qu’à seulement 5km de la surface de la terre (contre 20 km habituellement) du coup toutes les sources d’eau ou de boues présentes sont en perpétuelle ébullition et l’on observe partout aussi bien dans la ville que dans les parcs naturels des fumées qui s’échappent des bouches d’égouts et du sol. A certains endroits, le sol s’est même effondré sous la chaleur et l’action acide souterraine. La région possède également une odeur très atypique (plutôt malodorante même) due à la présence importante de soufre dans l’air.

Nous avons tout d’abord visité le parc naturel Te Puia qui contient également un musée très intéressant relatif à la culture maorie (car cette région était le bastion de nombreuses tribus maories qui avaient mis à profit la forte activité géothermique. Ils utilisaient par exemple les sources d’eau bouillante pour cuire leurs aliments). Un village maori traditionnel y est également reconstitué. Nous avons en outre appris que les tatouages des Maoris sur le visage étaient en fait un signe de beauté, de même qu’un moyen d’identification. Le tatouage permettait en effet de connaitre la tribu et la profession de la personne. Les hommes étaient tatoués sur tout le visage alors que le tatouage était réalisé au niveau des lèvres et du menton pour les femmes. Nous avons notamment pu assister à un spectacle de danse traditionnelle (Hugo a appris à danser le fameux Haka) et observer les oiseaux Kiwis. Ces oiseaux ne vivent que la nuit aussi le musée à reconstitué l’équivalent de leur habitat naturel dans une serre où il fait nuit le jour et inversement, comme ça les touristes peuvent voir les oiseaux. Les kiwis sont parmi les seuls oiseaux à ne pas voler car à l’origine ils n’y avaient pas de prédateurs en Nouvelle-Zélande donc il s n’avaient pas besoin de voler (maintenant ils sont en voie de disparition notamment en raison de toutes les espèces d’animaux introduites dans l’ile comme les chiens ou les chats). Dans ce parc naturel, nous avons eu la chance d’assister à l’explosion de notre premier geyser qui a atteint la taille de 30 mètres, aussi bien sa vue que le bruit étaient impressionnants.

 

 

Nous avons ensuite visité un autre parc, celui de Wai O Tapu qui contient de petites merveilles naturelles comme des bassins ou des pierres multicolores (orange et jaune vif, vert fluo, bleu azur) dues aux composants chimiques présents dans le sol (le vert est par exemple du à la présence d’arsenic).

 

A part ces parcs naturels payants, on peut également trouver dans la région des sources d’eau chaude gratuites dans lesquelles se baigner même en plein hiver ! A Taupo nous avons déniché un ruisseau dont la température s’élevait à 40-45 degrés. On avait l’impression d’être dans un spa mais en pleine nature, c’était d’autant plus agréable !

 

Après cette étape au centre, nous sommes descendus encore un peu plus au sud au niveau du parc national du Tongariro. Ce parc est composé de plaines et de volcans, c’est notamment là que les scènes du Mordor ont été tournées dans le Seigneur des Anneaux. Nous avons randonné pendant 6 heures et demie (avec Vincent et Laurence, deux autres français que l’on remercie pour leurs photos)  à travers ces paysages incroyables et tout simplement magnifiques ! Ça restera un des meilleurs souvenirs de la Nouvelle-Zélande !

 

Puis direction Wellington pour acheter un nouvel appareil photo et aller voir la Weta Cave. Il s’agit d’un studio où tous les effets spéciaux du Seigneur des Anneaux et de nombreux autres films ont été réalisés (notamment Gollum, l’intérieur de la maison de Frodo, les Orcs, les Trolls, etc…). La visite dure une demi-heure et un employé du studio te montre et t’explique les trucages réalisés pour paraitre vrais au cinéma, c’était vraiment cool ! Ensuite, pour continuer l’aventure Seigneur des Anneaux, nous avons joué les détectives et sommes partis à la recherche des lieux de tournage des scènes du film aux alentours de Wellington. Nous avons pu en trouver 4, nous avons mis les photos dans l’album sur le blog, à vous de devinez quelle photo appartient à quel moment du film (on vous prévient il faut faire preuve d’une grande imagination).

Nous avons ensuite traversé toute l’ile pour aller jusqu’au nord afin de découvrir les arbres Kauri millénaires de la forêt de Waipoua. Sur le chemin nous nous sommes arrêtés pour admirer le coucher de soleil sur une plage de sable noir, Muriwai beach : superbe ! Le lendemain, nous nous sommes baladés dans la fameuse forêt d’arbres Kauri et avons été estomaqués par la grandeur (jusqu’à 17 mètres) de certains de ces arbres imposants. Ces arbres occupent une place importante dans la culture Maori car c’est du bois solide et de qualité qu’ils utilisaient pour construire des bateaux, pour réaliser leurs sculptures mais également pour en récolter la sève. Ces arbres sont à présents protégés.

 

Ces 10 jours passés dans notre van nous ont beaucoup plu, c’était une nouvelle expérience ! Nous étions quand même contents de rendre le van après avoir parcouru tous ces kilomètres ! Pour notre dernier soir en Nouvelle Zélande, nous avons loué Bilbo le Hobbit avec notre hôte couch surfing, Anna, histoire de revoir certains des lieux qu’on avait pu traverser comme le village des hobbits, c’était plutôt cool !

C’est une nouvelle et dernière étape de notre voyage qui s’ouvre maintenant à nous : l’Amérique Latine avec pour point de départ Santiago du Chili puis l’Ile de Pâques ! On est toujours aussi excités !!

Ka pai ! (Merci en Maori)

IMG_0496 (Copier)

 

ARTICLES SIMILAIRES:

4 thoughts on “ARTICLE : NOUVELLE-ZELANDE

  1. Leslle
    26 août 2013 at 15 h 21 min

    Les photos sont superbes! Les paysages magnifiques! On en prend plein les yeux! Ça nous fait rêver!!

    1. Marine & Hugo
      1 septembre 2013 at 16 h 39 min

      Merci beaucoup! J’espère que tout va bien! Gros bisous

  2. Lau&Vinc
    26 septembre 2013 at 17 h 18 min

    Ravi d’avoir partagé cette belle (et fraîche) rando avec vous ! Je vois que vous avez vu Mount Doom sous le soleil au retour, magnifique ! On vous souhaite une bonne continuation dans votre beau périple, et profitez bien de l’Amérique du Sud 😉
    A bientôt,

    1. Marine & Hugo
      30 septembre 2013 at 18 h 10 min

      Coucou! Merci beaucoup de votre commentaire ça nous fait trop plaisir que vous ayez pris le temps de voir notre blog! Cette magnifique randonnée en terre du Mordor reste un de nos grands moments du voyage en Nouvelle-Zélande! Nous espérons que vous avez bien profité du reste de votre séjour!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *